Newsletter

FeaturedOn KiffPeoplePerso

SEFEDI Contre les violences faites aux femmes

La cérémonie d’ouverture officielle de la semaine de la femme en diamant a eu lieu le 27 février en présence des autorités, des exposants et de nombreux participants. Elle a permis de dérouler le programme de nombreuses activités qui seront effectuées durant ces jours de rencontre et d’échange.

Ni la pluie, ni l’agenda chargé des différentes autorités n’ont pu annuler cet évènement. La 4ème édition du SEFEDI se déroule à l’esplanade du stade omnisport jusqu’au 10 mars prochain. Fidèle à ses idéaux de valorisation de la femme, Lady Ponce, la promotrice de cet évènement s’est entouré pour l’occasion des Bayam sellam, des prestataires à majorité femmes qui excellent dans un domaine. La nouveauté cette année est que la SEFEDI devient un festival. Dans son propos, Lady Ponce a tenu à interpeller les pouvoirs publics et les mécènes pour soutenir la SEFEDI et faire d’elle un véritable rendez-vous du savoir-faire au féminin. L’autre nouveauté est que cette semaine dure désormais deux semaines et est placée sous le combat contre les violences faites aux femmes. Cela justifie sans doute le choix du Ministre de la promotion de la femme et de la famille comme parrain de cet évènement. Madame Marie-Thérèse Abena Ondoua a tenu à féliciter la promotrice qui part une telle action, aide son ministère et le gouvernement à atteindre ses objectifs. La SEFEDI et le MINPROFF unis contre les violences faites aux femmes pour l’épanouissement et la productivité de celle-ci. Elles ont tenu à préciser que les hommes aussi étaient victimes des violences de la part des femmes par leur habillement, leur vocabulaire et de nombreux autres actes qu’elles posent au quotidien. Il sera question de sensibiliser les deux sexes et de proposer d’autres voies que la violence pour la cohabitation pacifique. Le 8 mars sera consacré à la femme et Lady Ponce annonce déjà un défilé des femmes, des campagnes de sensibilisation et surtout elle tenait à faire passer un message qui lui tient à cœur « arrêtons de nous rabaisser entre nous les femmes. Quand tu rabaisse ta collègue et sœur femme, tu ne tires aucun avantage d’une telle action. Si nous voulons aller loin marchons la main dans la main et avançons ensemble. Solidarité toujours ».Un combat qui ne s’arrêtera pas après ces deux semaines d’activités car l’artiste compte bien mener ce combat aussi en chanson.

Par Salma Amadore

Laisser un commentaire

Ne manquez aucune actu !

Laissez votre adresse e-mail pour recevoir une selection des meilleurs articles chaque semaine.
Email
Prénom
Secure and Spam free...