BeautéFeaturedPeople

La mannequin sénégalaise Maty Fall victime de racisme après son apparition en couverture du prestigieux magazine Vogue Italie !

Maty Fall Diba est italienne d’origine sénégalaise. La top modèle est en Une du célèbre magazine Vogue Italie. Mais cette couverture n’a pas été du goût de tous, vu que la jeune femme a été victime de racisme.

Après Tando Hopa en une de Vogue Portugal, c’est au tour de Maty Fall Diba. En effet la jeune femme qui défile pour les plus grands noms de la mode, a fait la couverture de l’incontournable magazine Vogue, en plus d’être honorée par le titre de beauté italienne. Matteo Macilotti, maire de Chiampo a décrit Maty comme « une beauté italienne mais surtout une beauté chiampese (fille qui vient de la ville de Chiampo, ville d’où vient Maty)» , sur son mur Facebook. Un hommage qui a visiblement dérangé Daniele Beschin, un Conseiller municipal et membre de la Ligue, un parti d’extrême droite.

Selon ce dernier, la jeune femme en couverture de Vogue est « Une très belle fille. De là à dire que c’est une beauté toute italienne, on passe dessus. Pour moi, un « doc Chiampese » (fille qui vient de Chiampo) est une fille blanche et ensoleillée ». Née en 2001 au Sénégal où elle est restée avec sa mère jusqu’à l’âge de 9 ans, Maty Fall est arrivée en Italie pour rejoindre son père qui vivait et travaillait déjà à Chiampo. Maty a vécu dans la province de Vicence pendant de nombreuses années et elle y a acquis la nationalité italienne à l’age de 18 ans. Mais cela ne semble pas suffisant pour être italienne, à en croire ce monsieur, vu que Maty n’a pas la peau blanche.

 

Commentaires Facebook

0 commentaires

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer